albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

cesariny, poème

Dans toutes les rues je te trouve
dans toutes les rues je te perds
je connais si bien ton corps
j'ai tant rêvé ton visage
que c'est les yeux fermés que je marche
à délimiter ta hauteur
et je bois l'eau et je respire l'air
qui a traversé ta taille
tellement si près si réel
que mon corps se transfigure
et touche son propre élément
dans un corps qui n'est plus sien
dans un fleuve qui a disparu
où l'un de tes bras me cherche

Dans toutes les rues je te trouve
dans toutes les rues je te perds

Traduction E.
---

Em todas as ruas te encontro
em todas as ruas te perco
conheço tão bem o teu corpo
sonhei tanto a tua figura
que é de olhos fechados que eu ando
a limitar a tua altura
e bebo a água e sorvo o ar
que te atravessou a cintura
tanto tão perto tão real
que o meu corpo se transfigura
e toca o seu próprio elemento
num corpo que já não é seu
num rio que desapareceu
onde um braço teu me procura

Em todas as ruas te encontro
em todas as ruas te perco

Mário Cesariny de Vasconcelos
9 août 1923 - 26 novembre 2006





29/11/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 828 autres membres