albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

Platon le comique - épigramme

 

 

Quel chemin suivre dans la vie ?

Dans les affaires, discuter, s'agiter :

un calvaire ! A la maison, les soucis;

aux champs, un tas de travaux dégoûtants;

en mer, la peur; à l'étranger,

si tu as du bien, l'inquiétude,

et si tu n'as rien, c'est bien rude !

Tu es marié ? plus de répit !

Pas marié ? le désert : encore pis !

Les enfants, autant d'ennuis !

et sans enfants, ce n'est pas une vie.

Les jeunes c'est la folie, les cheveux blancs,

inversement, c'est la vieillesse ramolie !

Alors, de deux choses une, il fallait choisir :

ou bien ne jamais naître, ou, à peine enfanté, mourir.

 

 

Platon, le Comique

V/IV siècle avant JC

 

 

 



19/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 830 autres membres