albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

Troy Davis échappe à son exécution

Troy Davis échappe à son exécution

C'est la troisième fois, en un peu plus d’un an, que Troy Davis échappe, in extremis, à son exécution. La première fois, en juillet 2007, le sursis avait été accordé moins de 24 heures avant le moment prévu. Le 23 septembre dernier, la Cour Suprême a décidé d’un nouveau délai, deux heures à peine avant que ne lui soit injectée la piqure mortelle.

Cette fois, Troy Davis a été prévenu, vendredi après midi, alors que tout était prêt pour qu’il soit exécuté lundi 27 octobre, à 19h. La Cour d’appel fédérale a donné vingt-cinq jours aux avocats du condamné pour réunir les éléments permettant de déterminer, si oui ou non, il peut bénéficier d’un nouveau procès.

Une affaire emblématique

Agé aujourd'hui de 40 ans, Troy Davis a été condamné à mort il y a 17 ans pour le meurtre d’un policier. L’arme du crime n’a jamais été retrouvée, pas plus que de preuves matérielles sur les lieux, d’empreintes digitales, ou de traces d’ADN.

Sept des neuf témoins qui avaient affirmé avoir vu Troy Davis sur les lieux du crime se sont ensuite rétractés. L’un d’entre eux, qui s’est volatilisé depuis, se serait même vanté d’être le tueur. Le cas de Troy Davis est devenu emblématique. De nombreuses personnalités, aux Etats-Unis mais aussi à l’étranger, militent publiquement contre son exécution et pour la révision de son procès.

 

Article publié le 25/10/2008 Dernière mise à jour le 25/10/2008 à 04:05 TURFI http://www.rfi.fr/actufr/articles/106/article_73936.asp



26/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 831 autres membres