albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

vidéos : destruction de la base américaine Falcon

Visionnez ceux deux vidéos surprenantes concernant la destruction de la base américaine Falcon en Irak, le 10 octobre 2006. La première, diffusée par la chaîne arabe Al Jazeera (5'35); la deuxième, tournée par les soldats américains eux-mêmes, est diffusée par YouTube (8'55).

Le mardi 10 octobre 2006 en fin de soirée, la résistance irakienne a attaqué par des tirs au mortier et à la roquette la base américaine Falcon (zone connue en Irak sous le nom d'al Saqr), la plus grande base militaire américaine dans le pays, située à 13 km au sud de la "zone verte".

L'attaque aurait fait environ 300 morts parmi les forces américaines. Il y a eu aussi 165 blessés graves et 39 blessés légers. Neuf avions gros porteur marqué de la sigle de la Croix Rouge ont été vu par des journalistes étrangers, aterrissant et décollant emportant les morts et blessés. En plus, 122 soldats irakiens auraient péri ainsi que 90 sérieusement blessés et évacués vers l'hôpital militaire américain d'al-Habbaniyah à 70 km de Bagdad.

Cette attaque a provoqué un gigantesque incendie vu à des kilomètres de là. De véritables champignons type explosion nucléaire peuvent être vus sur sur les deux vidéos. Une explosion nucléaire dure environ 50 millisecondes.

Les explosions sont également toutes décrites comme "immenses" par les reporters de la BBC, qui mentionnent qu'elles ont continué pendant toute la nuit.

Parmi les munitions stockées à Falcon, il y avait des bombes au phosphore (nuages blancs sur les vidéos) et des bombes à l'uranium appauvri (explosions avec multiples flammèches). La question que se pose c'est : n'y avait il pas non plus une ou des minies bombes tactiques nucléaires entreposées à Falcon? Cette question peut se poser en lien avec les nuages type champignon atomique vus sur les vidéos.

La question reste sans réponse pour le moment. Le silence est complet du côté des autorités américaines et de l'administration Bush aux abois. Toutefois, les américains assurent qu'il n'y pas de victimes dans cet incendie déclaré dans un hangar de la base.

Un article de la BBC d'août 2003 rapportait la tenue d'une conférence sur le développement de ces "mini bombes atomiques" à StratCom, les quartiers du commandement stratégique USA au Nebraska. Ces mini bombes atomiques, constituent avec les "bunker busters" plus puissantes, ce qu'on appelle les "Earth Penetrator Weapons" (EPWs). Le concept d'utilisation de ces mini bombes nucléaires remonte à 2001 et leur utilisation fait partie d'une nouvelle stratégie en matière de politique nucléaire impulsée par l'actuel ministre de la défense américain Donald Rumsfeld.

 



08/11/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 828 autres membres