albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

ali samoudi — la ceinture de feu

La ceinture de feu : la résistance commune de nouveau en action



C'est dans le camp de Jénine que l'annonce de la formation du groupe "Ceinture
de feu" a été proclamée. Il s'agit d'une formation commune entre Saraya al-Quds
et les Brigades des martyrs d'al-Aqsa, qui a récemment mené plusieurs opérations
contre la résistance. Elle a affronté les patrouilles et les blindés de
l'occupant lors des invasions quotidiennes du camp de Jénine.

Depuis le début de ce mois de mai, les médias ont compté près de 17 invasions du
camp de Jénine, 10 autres dans les villages d Qabatya et deux dans les villages
de Sila al-Harthye et Kfardane, mais aussi 12 invasions dans les villages de
Kfar Ra'i, Arraba, Yamoun, Zababde et d'autres lieux. Ces invasions furent
vaillamment repoussées par la résistance des combattants de Saraya al-Quds, les
Brigades des martyrs d'al-Aqsa et les comités de la résistance populaire, qui
ont revendiqué leur responsabilité pour l'explosion de plusieurs charges sur des
cibles militaires diverses.

Abu Mujahid, porte-parole des Saraya al-Quds, a déclaré que le groupe Ceinture
de feu est le couronnement de l'effort commun et organisé entre les Saraya
al-Quds et les Brigades des martyrs d'al-Aqsa, et vise à développer la fréquence
des opérations contre l'occupation, à unifier les efforts et les énergies pour
faire échec aux invasions et attaques israéliennes incessantes sur le camp de
Jénine. Il a ajouté : "Suite aux rencontres et aux contacts après les opérations
communes, entre les groupes de Saraya al-Quds et les Brigades, il a été décidé
de former le groupe Ceinture de feu, pour assumer la responsabilité de la
direction de la bataille contre l'occupation israélienne qui poursuit ses
crimes, ses assassinats et son terrorisme. Il s'agit pour nous de maintenir
l'état d'affrontement et de développer les outils de la résistance contre
l'occupation israélienne. A partir de notre expérience unitaire, nous voulons
unifier les forces afin de constituer un puissant outil efficace pour résister à
l'occupation.

Les invasions récentes du camp de Jénine ont été repoussées avec succès par les
groupes constitués de la "ceinture de feu". Pour les services de sécurité
israéliens qui prétendent rechercher des résistants poursuivis, l'état de la
résistance rappelle le mois d'avril 2002 lorsque la résistance dans le camp
agissait dans l'unité.



Inquiétude israélienne

Les rapports des renseignements israéliens publiés dans la presse de l'Etat
sioniste indiquent une inquiétude dans les appareils sécuritaires vis-à-vis de
cette recrudescence des actions de la résistance. La presse israélienne a écrit
que malgré les multiples et incessantes invasions et attaques du camp de Jénine,
l'appareil sécuritaire est toujours incapable de supprimer l'activité des Saraya
al-Quds et des Brigades des martyrs d'al-Aqsa. Les médias israéliens ont écrit
que l'institution sécuritaire de l'occupant ressent de la colère à cause de
l'activité et de l'apparition d'une résistance unifiée, telle que représentée
par la "ceinture de feu", qui a fait exploser plusieurs charges lourdes, ce qui
indique sa haute capacité, l'occupant craignant qu'elle ne se développe.

Zakaria Zubaydi, dirigeant des Brigades des martyrs d'al-Aqsa en Cisjordanie, a
déclaré que la "ceinture de feu" constitue une forme de la permanence de
l'action sur la terrain, commune aux Saraya al-Quds et aux Brigades des martyrs
d'al-Aqsa, en vue de consolider l'unité de la résistance, principal outil de la
résistance à l'occupation et pour la défense de notre peuple. Il a ajouté: un
comité d'urgence a été constitué, une cellule commune de coordination en vue
d'épier le mouvement de l'occupant, de mettre rapidement des plans pour lui
faire face, parce que l'occupant n'a cessé d'intensifier ses attaques contre le
camp de Jénine. Nous avons alors décidé de le protéger, comme une ceinture en
feu sous les pieds de l'occupant. Cette expérience, malgré sa jeunesse, a prouvé
son efficacité et son importance pour faire face à l'occupant et faire échec à
ses attaques quotidiennes, depuis deux mois au moins.

Abu Mujahid et al-Zubaydi sont d'accord pour intensifier la fréquence de la
résistance à l'occupation israélienne, et ont refusé tous les appels ou les
initiatives appelant à la trêve. De son côté, Abu Mujahid a déclaré :
l'occupation a mis en échec toute trêve, ses attaques répétées et meurtrières
ont prouvé la justesse de notre attitude et l'échec de toute solution ou trêve
avec l'ennemi. Pour ces raisons, le groupe "ceinture de feu" a pris en charge
une mission très importante, surtout dans les conditions de luttes fratricides
et la dégradation de la situation. Notre position est claire, il nous faut
maintenir la pureté des armes de la résistance, protéger le sang palestinien et
empêcher toute lutte interne, nous devons porter nos armes contre l'occupant.
Nous nous préparons pour un confrontation plus vaste.

Quant à al-Zubaydi, il a déclaré : la "ceinture de feu" est un cri de colère
face à l'occupation, elle affirme l'échec du choix de la trêve et des
négociations, des rencontres gratuites et exprime une volonté libre, celle de la
nécessité de l'affronter par tous les moyens. Mais elle est aussi un cri de
colère contre ceux qui suscitent les luttes internes et les combats fratricides,
elle affirme que notre combat est contre l'occupation, que nous refusons
l'écoulement du sang palestinien. La "ceinture de feu" a proscrit très fermement
toute lutte fratricide, et notre choix unique est celui de l'unité et de la
résistance à l'occupation."



18 martyrs et 80 blessés palestiniens : Israël sème la terreur et la mort
Nida' al-Quds ,29 mai 2007

Un rapport du centre d'informations à Gaza a annoncé que 18 Palestiniens ont été
tués et 80 blessés au cours de la semaine derrière, du fait des agressions
répétées contre le peuple palestinien dans toutes les provinces.

Dans son rapport, le centre dénonce les autorités de l'occupation d'utiliser
tous ses moyens militaires contre des civils, de poursuivre ses crimes et
agressions incessantes dans le but de faire le plus grand nombre de victimes au
sein de notre peuple.

Des coups de feu sont tirés sur les quartiers résidentiels, les invasions
répétées des villes et villages palestiniens provoquent la mort, sans oublier
les confiscations des terres qui se poursuivent et les fermetures continues des
accès entre villes et villages.

Les forces de l'occupation ont tiré le feu, au cours de la semaine, plus de 90
fois, tuant 18 martyrs et blessant 80 Palestiniens. Les autorités de
l'occupation ont également mené 40 rafles pour arrêter 126 citoyens, et ont mené
223 opérations pour investir les maisons, villages et camps.

Les forces de l'occupation ont fermé les accès face aux citoyens et aux
marchandises près de 347 fois.

Depuis le début de cette année 2007, l'occupant a installé 2308 barrières
mobiles pour bloquer les accès, arrêté 2428 Palestiniens et ont entrepris 77
fois des opérations de dstructions de terres et d'arrachages des arbres.

Ali Samoudi

28 mai 2007


Traduction

Centre d'Information sur la Résistance en Palestine



30/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 828 autres membres