albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

liban, bombes à fragmentation

arabs48.com
Liban : la majorité des bombes à fragmentation utilisées par Israël dans sa guerre contre le Liban a été fabriquée par les Etats-Unis.



Des centaines de milliers de ces bombes n'ont pas encore explosé. Israël, bien que fabriquant ces bombes, a reçu ces quantités par le biais de l'aide américaine, directement, sans passer par les industries militaires, ce qui lui a évité de les acheter sur le compte de son armée. Selon des sources sécuritaires israéliennes, Israël préfère acheter ces bombes en payant avec l'argent des aides américaines. Le montant de ces aides annuelles se monte à près de 3 milliards de dollars, la grande partie servant à acheter des armes fabriquées par les Etats-Unis.

Sayyid  Hassan Nasrullah, s'adressant aux Libanais : N'ayez crainte... La paix civile est solide, le gouvernement s'en ira et nous n'avons plus de relation avec lui 14 novembre 2006

Le secrétaire général du Hezbullah, Sayyid Hassan Nasrullah a déclaré devant une assemblée de plus de six mille sinistrés de la banlieue sud : le gouvernement "propre" viendra et construira, et nous, nous n'abandonnerons pas les gens, et comme nous l'avons affirmé le premier jour de la victoire, nous sommes engagés avec vous pour la reconstruction de vos maisons, vos institutions, avec de
l'argent propre. Dans trois mois, les chantiers de la reconstruction de la banlieue se mettront en route.

Il a appelé la population à ne pas craindre la guerre civile, disant : certains agitent cette menace, mais je vous dis que c'est le faible qui va aller dans ce sens, ce pays est le nôtre, et nous avons donné des dizaines de milliers de martyrs, de blessés, de détenus et de handicapés, ce que nous avons de plus cher pour le protéger, le rendre fier et digne, et nous protègerons la paix civile et la stabilité".
Il a conclu : "ce gouvernement s'en ira, et nous n'avons plus aucune relation avec lui depuis notre démission, il y aura un autre gouvernement. Je ne vous promettrai pas que sa crédibilité sera plus élevée, car la crédibilité de celui-ci est zéro.

Le député Usama Saad, président de l'organisation populaire nassérienne (Saïda) : Au cours d'une conférence de presse, il a déclaré que "le chef du gouvernement doit se comporter, après la démission de sept ministres, comme le chef de
gouvernement pour tous les Libanais et non comme partisan d'une partie, il doit prendre l'initiative pour aider à resserrer les rangs et non les diviser. Dans tous les cas, le gouvernement a échoué car il ne peut aider les Libanais" Il a
indiqué que "les forces du pouvoir poursuivent la politique de la tension politique, d'incitation et d'accaparement du pouvoir. Elles refusent la participation des autres parties". Il a considéré que ces forces ont sciemment fait échouer le dialogue auquel avait appelé le président du parlement, Nabih Berri, concluant par "les forces du pouvoir cherchent à terroriser les forces de l'opposition en les accusant d'avoir participé au crime d'assassinat du président martyr Rafic Hariri".



20/11/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 830 autres membres