albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

Serge Farnel — Le tribunal et les quatorze Péans

Le tribunal et les quatorze Péans

 

Le 23 septembre dernier, Pierre Péan comparaissait à la barre de la 17ème chambre correctionnelle du Palais de Justice de Paris, suite à la plainte déposée, deux ans plus tôt, par l’association SOS Racisme. Les charges contenues dans la plainte : diffamation raciale et incitation à la discrimination raciale, ce, pour des écrits tirés de l’ouvrage de Péan Noires fureurs, blancs menteurs [1] et jugés diffamatoires à l’encontre des Tutsis.

Parmi les phrases extraites de l’ouvrage de Péan et produites dans la plainte de SOS Racisme, certaines sont des citations d’autres sources, que, selon les plaignants, l’auteur aurait reprises à son compte. Exemple : « Dès leur plus tendre enfance, les jeunes Tutsis étaient initiés à la réserve, au mensonge, à la violence et à la médisance », ainsi que cette autre citation, qui considère la « race » des Tutsis comme étant « l’une des plus menteuses qui soit sous le soleil ».

D’autres phrases incriminées sont directement issues de la plume de Péan, telle « La culture du mensonge et de la dissimulation domine toutes les autres chez les Tutsis, et, dans une moindre part, par imprégnation, chez les Hutus ». Et encore : « (les associations de Tutsis) ont infiltré les principales organisations internationales et d’aucuns parmi leurs membres ont su garder de très belles femmes tutsies vers des lits appropriés. ».

S.Chizungu

Pour lire les articles, visitez le site Izuba.com :

http://izuba.info/



04/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 828 autres membres