albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

le pcf verse de l'argent à israël

 
Le pcf verse de l'argent à israël
 
Nous apprenons, sur le site du CRIF, que le Conseil Général de la Seine Saint Denis, dirigé par le Parti Communiste, vient de verser 15 000 euros, pour un partenariat avec Israël, et qu'il accueillera le 19 mars, le maire d'Akko pour signer ce protocole. Bonne manière d'encourager l'occupant avec l'argent des contribuables !

Tandis que le PCF dénonce dans un communiqué les "agressions israéliennes" envers les Palestiniens, ainsi que le "deux poids, deux mesures" pratiqué par ceux qui ne formulent des exigences qu'à l'égard des Palestiniens et jamais des dirigeants israéliens (cf notre dépêche sur le site), certains de ses responsables recueillent de l'argent pour Israël et accueillent des responsables israéliens.

Le CRIF se félicite en effet dans un communiqué (ci-dessous) d'avoir réussi à rétablir "l'équilibre" dans le 93, où le Conseil général avait des partenariats avec les villes palestiniennes de Tulkarem, Kalylia et Jénine... mais pas avec des villes israéliennes !

Les dirigeants PC de la Seine-Saint-Denis ont donc accepté de rééquilibrer la situation entre occupés et occupants, en versant 15.000 euros à une ville israélienne. Les Palestiniens apprécieront l'efficacité du "pont" ainsi établi "entre Palestiniens et Israéliens", pendant que ces derniers les tuent, les emprisonnent et les affament !

Comme quoi, entre les communiqués nationaux et les actes sur le terrain, il y a un certain écart. Le PC ne se contente pas d'envoyer des représentants aux meetings du CRIF, il subventionne désormais des infrastructures israéliennes, dans un souci d'"équilibre", et ce, grâce à la "vigilance" du CRIF (sic) !

Sur le site du CRIF, en date du 8 mars 2007 :

"Le CCJ 93, Conseil des Communautés Juives de Seine Saint-Denis, présidé par Sammy Ghozlan, en liaison avec André Scemama, délégué départemental du CRIF. Il mène depuis plusieurs années un dialogue vigilant avec l'exécutif départemental, n'hésitant pas à l'interpeller, lorsqu'il estime que sa politique est déséquilibrée.

Jusqu'à présent, il existait un partenariat entre le Conseil général du 93 et les villes palestiniennes de Tulkarem, Kalkylia et Djénine. Sammy Ghozlan a proposé au président communiste du Conseil général, Hervé Bramy, de conclure des parrainages avec des villes d'Israël, ce qui permettrait au département de « servir de pont entre Israéliens et Palestiniens. » A plusieurs reprises, le Conseil Général a unanimement formulé le vœu d'un partenariat avec les villes israéliennes de Kfar Saba et Akko.

Au début de l'année, le Conseil général du 93 a pris contact avec la municipalité d'Akko, à laquelle il vient d'octroyer une aide de quinze mille euros par le canal de l'OSE « afin de participer à la réhabilitation et au réaménagement des jardins d'enfants 'Harimon' et 'El Mahaba' d'une école maternelle de Saint-Jean d'Acre en Israël. ».

Le 19 mars prochain, aboutissement de cette démarche, le maire d'Akko, Shimon Lancry, viendra signer le protocole de partenariat à la préfecture de Seine Saint Denis. "

CRIF : 8/3/07



13/03/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 830 autres membres