albatroz - images, songes & poésies

albatroz - images, songes & poésies

palestine — appel à mobilisation les 9 et 10 juin 2007

Palestine — Appel à mobilisation les 9 et 10 juin 2007

Le 6 juin 1967, Israël a lancé une offensive globale contre tous les pays arabesenvironnants, en occupant certaines parties de leurs terres tout en achevant sonoccupation de la Palestine.

Les faits historiques nous montrent que l'ensemble de l'entreprise Sioniste a atteint son point culminant le 14 mai 1948, avec la déclaration de "l'Etatd'Israel" illégitime et raciste sur les terres Arabes occupées, suite à une
vague de massacres et d'expulsions d'une population vers un destin qui est
encore désastreux aujourd'hui.

La Nakba (Catastrophe) de 1948 en Palestine, et ensuite l'achèvement de
l'occupation en 1967, étaient le résultat d'une longue suite historique dans
l'évolution du Mouvement Sioniste qui a commencé il y a 110 ans, en 1897 avec le
premier Congrès Sioniste en Suisse, suivi rapidement en 1917 par la Déclaration
de Balfour prononcée par le Ministre Britannique des Affaires Etrangères
-Balfour a promis aux sionistes un "foyer national juif" en Palestine- et après
l'arrivée de vagues incessantes de colons Sionistes en Palestine sous la
surveillance attentive de l'Autorité coloniale britannique, l'ONU a décidé seule
de diviser la Palestine en 1947, donnant ainsi une légitimité injustifiée à une
entité coloniale raciste qui devait naître moins d'un an après.

L'énoncé de ces dates n'est pas là pour la rhétorique, mais pour confirmer que
le projet de colonisation de la Palestine continue aujourd'hui sur les mêmes
bases politiques et avec les mêmes méthodes de nettoyage ethnique, de blocus,
d'agressions de massacres et d'une manière plus importante, en poussant les
peuples et les gouvernements à accepter ces actes et leurs résultats illégitimes
en tant que "faits" acceptables indiscutables. 

La résistance issue de la Nakba s'est accompagnée d'un projet national de
libération avec la structuration d'organisations politiques autant dans les
territoires occupés en 1948 que dans ceux de 1967. Cette résistance fait partie
intégrante de l'histoire des Palestiniens - la grande révolte de 1935 à 1939, la
résistance écrasée en septembre 1970 en Jordanie, au Liban ou les deux Intifada
(1987-1992) et celle de septembre 2000.

La résistance palestinienne agit aussi contre les plans de liquidation du projet
national de libération tel l'accord d'Oslo, l'Initiative de Genève ou la Feuille
de Route du quartet (ONU, USA, Russie, Union Européenne). Depuis la création de
l'Etat illégitime d'Israël en 1948, plus de 40 plans de "paix" ont vu le jour,
sans suite, car ils n'étaient pas basés sur l'application des simples droits de
l'homme : Il ne peut y avoir de justice avec la présence d'une occupation et il
ne peut y avoir de paix avec la présence d'une entité coloniale raciste. 

L'Intifada de septembre 2000 ainsi que les élections de janvier 2006 - victoire
du Hamas-, sont l'expression du refus de la légitimité du projet colonial
d'Israël sur toute la Palestine historique. C'est l'expression du droit à la
résistance d'un peuple sous occupation qui reste la pierre angulaire de son
projet national de libération en recomposition.

Depuis les élections de janvier 2006, les grandes puissances impérialistes
imposent un blocus économique et financier aux Palestiniens dans l'objectif
d'écraser encore une fois la résistance et Israël agit sur la base d'un plan
politique unilatéral des Travaillistes et du Likoud afin d'empêcher
l'instauration de toute souveraineté palestinienne, même si cette "souveraineté"
était sous son contrôle. Ce sont les bases du Sionisme qui restent le fondement
de la politique israélienne.

Le sionisme face à deux grandes problématiques

Il y a aujourd'hui plus de 10 millions de Palestiniens dans le monde, dont la
moitié vit l'occupation sur le territoire de la Palestine historique et l'autre
moitié l'exil aux frontières de ce même territoire. Privés de leurs droits
fondamentaux, ils développent une résistance active et passive face à l'Etat
d'Israël qui n'a jamais varié dans sa volonté d'écraser toute résistance. Tous
les moyens sont bons : l'affrontement direct ou la provocation d'une guerre
inter-factions palestiniennes.

Aujourd'hui, quelles conséquences en tirons-nous ?

Le peuple palestinien refuse le "compromis historique", et l'abandon d'une
partie de sa terre, la preuve en est la revendication du droit au retour des
réfugiés sur leurs terres d'origines occupées par Israël -Jaffa, Haïfa, Akka,
Tibériade. L'abandon de ces revendications signifierait l'abandon de son
identité nationale. La question de la légitimité d'Israël reste au cour du
conflit et le peuple palestinien y répond tous les jours par sa résistance
passive ou active dans les territoires occupés en 1948 ou en 1967. L'abandon de
l'histoire et des revendications palestiniennes par certains au sein du
mouvement de "solidarité", défend en réalité la pérennité de l'Etat colonial
d'Israël sous prétexte de la sécurité du "foyer refuge pour les juifs" face à
l'antisémitisme. La solution des deux Etats joue ce rôle, mais elle n'est qu'un
leurre et elle est territorialement non viable du fait du système colonial qui
est l'obstacle aux droits des Palestiniens.

Nous soutiendrons leur lutte jusqu'à la libération complète de leur terre
historique, qui seule garantira le retour des réfugiés. Nous soutenons tous les
résistants palestiniens sans exception dans leur lutte contre l'occupation et
surtout les sans voix, les sans grades, les réfugiés dans les camps en Palestine
et en exil, les paysans qui voient leur terre disparaître sous les colonies, les
mères qui enterrent leurs enfants de leurs mains, les enfants qui ne peuvent
étudier, les prisonniers, les hommes et les femmes qui ne peuvent travailler et
qui subissent les centaines de barrages et un chômage sans fin, les milliers de
blessés et les handicapés,.

Nous incitons à développer les campagnes de Boycotts, Retraits d'Investissements
et Sanctions au niveau mondial. C'est pourquoi, les 9 & 10 juin 2007 doivent
être le moment d'une mobilisation massive pour montrer que les peuples du monde
entier :

1.      soutiennent la résistance du peuple palestinien et le développement
d'une solidarité populaire autour des revendications : la libération de
l'ensemble de la Palestine, le droit au retour dans leurs foyers de tous les
réfugiés palestiniens expulsés depuis 1948, la fin de l'occupation et
l'abolition du système colonial et raciste d'Israël et une autodétermination,

2.      veulent donner la parole aux Palestiniens engagés dans la résistance

3.      dénoncent la collaboration des gouvernements du monde entier avec l'Etat
colonial d'Israël et ses manifestations politiques, économiques, militaires,
universitaires, scientifiques, culturelles, etc.

la liste à ce jour des associations et individus signataires de l'appel à
mobilisation pour les 9 & 10 juin :

Organisations


Association de la Jeunesse du Bahrain pour les Droits de l'Homme - Bahrain
Centre du Bahrain pour des Droits de l'Homme - Bahrain
Canadian Peace Alliance, Canada
Programme Arabe pour les Activistes des Droits de l'Homme - Egypte
Arab European League, Europe
Camp Anti-imperialiste - Europe
Association des Palestiniens en France, France;
Comité palestinien pour le droit au retour/Section France; France
Enfants de Palestine - France
ISM France International Solidarity Movement; France
Nanterre Palestine, France
Association des Victimes des Prisons de l'Occupation Américaines, Irak
Parti Communiste Irakien et Comité de direction, Irak
Parti des Comités de Soutien à la Résistance et pour le Communisme, Italie
Equipe éditoriale du magazine "Senza Censura" - Italie
Centre du Monde Arabe pour la Démocratie et les Droits de l'Homme, Jordanie
Forum de Pensée Socialiste, Jordanie
Organisation Arabe pour les Droits de léHomme (AOHR-Jo), Jordanie
Assembléee Koweitienne de la Jeunesse - Koweit
Campaign Boycotting Supporters of "Israel" (Campagne de Soutien au Boycott
d'Israël), Liban
Club al-Saha, Liban
Mouvement al-Sha'b, Liban
Ligue Africaine Arabe de la Jeunesse - Libye
Communist Workers and Peasants Party (CMKP) Parti Communiste des Ouvriers et
Paysans, Pakistan
Kan'an Bulliten, Palestine
Alliance Populaire Arabe de Résistance et Pan-Arabie
Réseau Takamol pour la Jeunesse Arabe et Pan-Arabie
Association Nationale Contre le Sionisme, Syrie
Comité National pour le Boycott des Installations américaines en Syrie, Syrie
Al-Awda New York, Coalition pour le Droit au Retour en Palestine, New York, USA
New Jersey Solidarity - Activistes pour la Libération de la Palestine, USA
Assemblée Nationale pour les Droits de l'Homme et des Libertés - Yemen
Association Culturelle al-Afeef - Yemen
Centre de Développement de la Jeunesse Yéménite - Yemen
Conseil de la Shoura pour la Jeunesse Yéménite - Yemen
Ecole de la Démocratie - Yemen
Forum Arabe pour les Droits de l'Homme al-Shaqa'eq - Yemen
Forum Social Démocratique - Yemen
Organisation Nationale pour le Développement de la Société - Yemen
Organisation Yéménite pour la Défense des Droits de l'Homme et des Libertés -
Yemen

Individus


Horacio Garetto, Argentine
Ali Mallah, Vice-President: Fédération Arabo-Canadienne, Steering and admin.
committee, Canada
Nelly Marzouka B, Psicologya Clynica y Polytica, University du Chili, Santigo,
Chili
Ashraf Ayyoub, Activiste - Egypte
Nada el-Kassass, militant, Egypte
Dr. Yehya el-Kazzaz, Professeur d'Université, Egypte
Isam Hanafi, Artiste, Egypte
Arab Lutfi, Directeur - Egypte
Jamal Halawa, Ecrivain arabe et traducteur, Espagne
Prof. Agustin Velloso, Espagne
Hana Al Bayaty, membre du BRussells Tribunal Executive Committee, France/Iraq
Naela Hanna, France
Abdel Ilah al-Bayyati, Ecrivain et militant politique, Irak
Noori al-Moradi, militant politique de Gauche et écrivain, Irak
Dr. Nadia el-Mukhtar, Professeur d'université, Irak
Alaa' Haddad, Irak
Lubaid el-Somaida'i, Activiste politique, Irak
Raymond Deane, Membre fondateur et ancien président de la Campagne Irlandaise de Solidarité à la Palestine, Irlande
Nadia Ferro, Enseignant, Florence - Italie
Khuzaima Al-Saqri, Jordanie
Dr. Hisham Bustani, écrivant et militant, Jordanie
Hani el-Daleh, Président de l'AOHR-Jo (Organisation Arabe pour les Droits de
l'Homme), Jordanie
Aida el-Masri, Chef du Comité d'Etudes d'AOHR-Jo (Organisation Arabe pour les
Droits de l'Homme), Jordanie
Mansour el-Tawara, Chirurgien Dentiste, Jordanie
Dr. Eng. Sufian el-Tell, Expert en Environnement et Urbanisme, Jordanie
Muthanna Gharaybeh, militant, Jordanie
Ulfat Jaser, Jordanie
Ziad Ma'ayta, Jordanie
Firas Mahadin, militant, Jordanie
Rabea Salhieh, Chirurgien-dentiste, Jordanie/Palestine
Mohammad Sharif el-Jayyousi, Journaliste, Jordanie/Palestine
Laith Shbeilat, President de l'Association Contre le Sionisme et le racisme,
Jordanie
Joseph Abdalla, Ecrivain et militant politique, Liban
Diab Abu-Jahjah, militant, Liban
Samah Idriss, Rédacteur en chef du Magazine al-Adab, Liban
Kirsten Scheid, Maître-assistant en Anthropologie, AUB, Liban
Saeeda el-Gayyat, militant, Maroc/France
Mohamed REGRAGUI, militant de Gauche, Maroc
Fakhri Al Amleh, Avocat, Palestine
Adnan el-Sabbah, Ecrivain et militant, Palestine
Asef Qasmouz, Ecrivain, Palestine
Majeed el-Bargooti, Poète, Palestine
Elyan Elyan, Ecrivain/Chercheur, Palestine
Faisal Abu Kishek, Journaliste -Orient House, Palestine
Nasser R. Melhem, Palestine
Yehya abu-Safi, Activiste du Droit au Retour, Palestine/Jordanie
Adel Samara, Ecrivain, Palestine
Subhi Taha, Ecrivain/Chercheur, Palestine
Hakim Zuraiki, Ecrivain/Chercheur, Palestine
WAitor Agirre, Responsable du secteur Palestine d'ASKAPENA, Pays Basque
Dania Kubtan , Chef d'entreprise, Damas, Syrie
M.A.Kubtan, Professeur-Chirurgien, Faculté de Médecine, Damas, Syrie
Samir e-Hindawai, Syrie
Suzan Muaiad Al Azem, Damas, Syrie
Ahmad Manaii, Institut Tunisien pour les Relations Internationales, Tunisie
Fakhri Alameri, Ph.D. Civil Engineering, Californie, USA
Jo An Gaines, USA
Mas'ad Arbid, Ecrivain palestinien, USA
Carol Rae Bradford, Central Massachusetts, USA
Basem Khader, USA
Hussam Kubtan, Ingénieur, Gainsfield , Floride, USA
Larry Lambert, Palm Springs, Californie, USA
Ramsis Lutfy, USA
Judith Lutfy, USA
Marlene Newesri, New York City/USA
Meena Sharma, membre de l'ISM-Seattle, USA
Robert H. Stiver, USA
Noel Winkler, Solidarité New Jersey et Activiste de Libération de la Palestine
et d'Al-Awda NY, USA



04/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 831 autres membres